Actualités

AdobeStock_70765187BIS-1.jpeg

Télétravail : Mode d’emploi

Un arrêté du 3 avril 2018 vient préciser les conditions et les modalités de mise en œuvre du télétravail dans la fonction publique.

Le télétravail peut s’exercer au domicile de l’agent ou dans des locaux professionnels distincts de ceux de son employeur public et de son lieu d’affectation.

En cas d’accident au domicile de l’agent, celui-ci doit en informer sa hiérarchie dans les 24 heures qui suivent les faits et apporter tous les éléments permettant de déterminer l’imputabilité cet accident.

Les membres du CHSCT peuvent réaliser une visite des lieux où se déroule le télétravail afin de s’assurer que les règles en matière d’hygiène et de sécurité sont bien respectées. L’agent doit être informé de cette visite au préalable (10 jours avant) et donner son accord par écrit.

Pour attester de la conformité des installations de son domicile, l’agent doit fournir un certificat de conformité de ses installations électriques, une attestation d’assurance multirisques habitation, une attestation de la bonne ergonomie de son poste de travail, et enfin justifier des moyens d’émission et de réception de données numériques compatibles avec son activité professionnelle.

L’administration met à disposition de l’agent, l’équipement informatique, le matériel et les logiciels nécessaires à l’exercice des activités de celui-ci. L’agent devra être formé à l’utilisation de ces équipements qui sont réservés à un usage professionnel. À la fin de la période de télétravail, le matériel sera restitué à l’administration.

 

 

Laëtitia BalmetTélétravail : Mode d’emploi
Partager ce post

Rejoindre la conversation